Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
Assemblée Citoyenne de La Rochelle

Atelier thématique "Services publics"

Etat ACTUEL des travaux de l'atelier thématique Services Publics.

Soumis à validation démocratique par l'Assemblée Citoyenne.

Proposé à vos commentaires, et à votre participation lors des réunions.

---------------------------------------------------------------------------

PRÉAMBULE

Nous partons du postulat suivant : les services publics ont à répondre à la satisfaction des besoins des populations et à l’intérêt général. Ils doivent donc être préservés de toute soumission à des intérêts privés et être protégés comme notre patrimoine commun, car ils assurent les conditions de l’égalité et de la citoyenneté.

Ainsi, nous ferons nôtres les objectifs du Pacte pour les services publics (1), adopté aux États-Généraux de janvier 2011, fondés sur les principes d’appropriation sociale, d’égalité et de solidarité, de reconquête du bien commun par le peuple dans le plein exercice de sa souveraineté et sur l’ambition d’un développement humain durable.

Le capitalisme financier, non content d’asservir les États, s’attaque aussi aux communes. Les acteurs du « marché » rôdent autour des mairies, de nos bassins de vie et siphonnent les finances locales, détournent les services publics à leur profit. Tout y passe ! Délégations de Service Public, Partenariats Public-Privés, Sociétés Publiques Locales assurent des mannes financières énormes aux multinationales, qui surfacturent les prestations et gèrent dans la plus grande opacité. De l’autre côté, les promoteurs immobiliers prennent à la gorge des millions de ménages en faisant sans cesse gonfler les prix. Dans tous les cas, ce sont les citoyens qui paient !

Face à eux, deux choix sont possibles : se coucher, ou résister et agir pour dé-financiariser la gestion municipale. Nous vous proposons de faire le second choix en proposant des radicalités concrètes pour, entre autres, sortir la finance de la vie locale.

Construire ensemble notre ville de demain et faire la démonstration qu’il est possible d’être en rupture avec toutes les approches austéritaires, celles de nos adversaires de droite et d’extrême-droite et celles de nos concurrents à gauche, c’est possible !

Quels axes de travail ?

- Nos collectivités sont embourbées dans la finance, il faut dé-financiariser les biens communs, c’est à dire dé privatiser les services publics locaux.

- Réhabiliter d’abord la puissance publique en développant les services publics communaux existants, pour répondre aux besoins et en créant des régies publiques (transports, eau, collecte et incinération des déchets (2), pompes funèbres, gestion du chauffage urbain (3), etc.)

- Étendre la gratuité ! Quand le capitalisme privatise ce qui était commun, la gratuité socialise ce qui était privé. Étendre la gratuité, c’est combattre le capitalisme dans ses principes mêmes.

- Engager la planification écologique pour assurer la transition énergétique et respecter la règle verte. Agir pour une énergie propre et accessible à tous grâce à des économies d’énergies et des régies publiques (voir chapitre réhabiliter la puissance publique) (géothermie (4). Garantir l’accès à l’eau par sa gratuité pour les premiers m3. Aménager le territoire dans un souci de préservation de notre écosystème et d’un équilibre entre ville et campagne, refuser l’externalisation des activités commerciales.

Refuser l’austérité, c’est aussi lutter contre l’acte III de la décentralisation en réaffirmant la centralité de la commune comme échelon démocratique. Le capitalisme, incrusté dans nos vies, maîtrise le temps et l’espace. Il faut se les réapproprier, en ralentissant (5) la ville, maîtrisant le foncier, aménageant des espaces de vivre-ensemble.

Le capitalisme honnit la démocratie, parce qu’il a besoin de contrer les intérêts du peuple. Développer la démocratie participative, les contre-pouvoirs, lutter contre le cumul des mandats, soutenir le droit de vote des étrangers non communautaires aux élections locales, favoriser les médias alternatifs sont autant de solutions pour redonner toute sa place au peuple.

INTRODUCTION

Nous n’avons pas cherché à formuler des propositions dans tous les domaines, mais sur des points qui semblent d’importance quant à la vie des Rochelais et leurs conséquences sur la CDA

Nous voulons une ville qui ne soit pas austéritaire !

Nous voulons une ville qui, par ses choix fait la démonstration qu’une autre politique est possible !

Nous voulons une ville où les coûts de gestion des services publics diminuent parce que nous ne servons plus des actionnaires, mais les usagers.... Et c’est bon pour leur pouvoir d’achat !

Nous voulons une ville où les droits universels, à l’eau potable, au transport pour tous sont assurés !

Nous voulons une ville où les intérêts des industriels n’auront pas prépondérance face aux populations !

Nous voulons une ville qui, en tant qu’employeur, combat la précarité, défend ses services publics, leurs usagers, leurs personnels !

Nous ferons la démonstration qu’à La Rochelle, UNE POLITIQUE DE GAUCHE, c’est POSSIBLE

PAR LES ACTES !

Nos propositions, dans le détail :

Services publics : Reconstruction - Proximité – Gratuité

Services publics : Développement et création – Démocratie

Services publics : Santé – Sécurité – Défense des usagers, agents et personnels

Services publics : Politique du logement

---------------------------------------------------

Notes de bas de page :

1Pacte pour les services publics : http://www.fsu.fr/IMG/pdf/actu_110201_Pacte_du_Service_Public_20110130.pdf
2(CDA Grand Dijon) http://www.grand-dijon.fr/decouvrir/environnement/dechets/collecter-49705.jsp
3(Fontenay-sous-Bois) http://www.fontenay-sous-bois.fr/cadre-de-vie/developpement-durable/regie-chauffage-urbain/index.html
4http://sigespoc.brgm.fr/IMG/pdf/rp-57683-fr.pdf
5http://fr.wikipedia.org/wiki/Cittaslow

Partager cette page

Repost 0